loader image

Catégorie : Musique

Concerts & Cafés du Festival de Printemps des Arts Florissants

Une série de café-concerts de musique baroque

Lieu : Quartier des Artistes, Sud-Vendée
Date : 6 au 8 mai 2022

Lancé en 2017, le Festival de Printemps est une occasion d’explorer la musique baroque sacrée dans le cadre exceptionnel des églises médiévales du Sud-Vendée, reconnues pour leur conservation. Cette année, les artistes des Arts Florissants retrouveront le public du 6 au 8 mai, après deux éditions transposées au format numérique. Le programme de cette édition met à l’honneur les œuvres sacrées des compositeurs baroques Heinrich Schütz (1585-1672) – dont on célèbre cette année le 350e anniversaire de la disparition – et Johann Sebastian Bach (1685-1750).

Le soutien de la Fondation Etrillard permet la réalisation des Concerts & Cafés. Ces concerts sont un moment convivial du Festival de Printemps et offrent une proximité exceptionnelle entre artistes et public. Des artistes des Arts Florissants invitent à découvrir une œuvre lors d’un court concert, avant de partager un café avec le public au cœur du Quartier des Artistes. Pour cette édition, les clavecinistes Justin Taylor et Béatrice Martin proposeront des œuvres de Johann Sebastian Bach.

Le Festival de Printemps est organisé en partenariat avec le Département de la Vendée.

Sonate de Rita Strohl – Hermine Horiot, violoncelle

Vidéo d'Hermine Horiot autour de la Sonate «Titus et Bérénice» pour violoncelle et piano de Rita Strohl (1865-1941). En compagnie de la pianiste Hélène Fouquart,…

Centre Nadia et Lili Boulanger

Suite au décès prématuré de sa soeur Lili, Nadia Boulanger crée une structure musicale en sa mémoire, d'abord aux Etats-Unis puis en France. Après le…

Ecoles d’Art Américaines de Fontainebleau

Les Ecoles d'Art américaines de Fontainebleau fêtent leur centenaire en 2021. Un concert anniversaire au CNSM de Paris, un festival au château de Fontainebleau, un…

Fondation Etrillard x CNSMDP – Antoine Laporte, lauréat de la bourse « Recherche et Pratique »

Fondation Etrillard x CNSM – Antoine Laporte, lauréat de la bourse « Recherche et Pratique »

Photo_Anoine_Laporte_credit_Pekka Niskanen

Lieu : CNSMDP
Date : 9 décembre 2021

La Fondation Etrillard s’associe au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris pour créer la bourse de recherche doctorale Musique – Recherche et Pratique portée en partenariat avec Sorbonne Université.  Cette bourse annuelle est octroyée à un ou une interprète-chercheur, ayant intégré sur concours le 3e cycle supérieur – Doctorat du Conservatoire de Paris et dont le travail nourrit la réflexion, les connaissances et les pratiques sur l’art de l’interprétation, du répertoire, de la création ou de l’organologie.

Elle est décernée cette année à Antoine Laporte, qui, parallèlement à son doctorat, poursuit une carrière de pianiste.

Récipiendaire du 3e prix de la 107e édition (2018) du célèbre Prix d’Europe à Montréal, il fut également lauréat du 2e prix au concours international de piano Bradshaw & Buono à New York (2015), quart-de-finaliste au Jinji Lake International Piano Competition à Suzhou (Chine) et demi-finaliste au 67th Wideman International Piano Competition en Louisiane (USA).

La recherche doctorale d’Antoine Laporte s’effectue sous la tutelle du pianiste Denis Pascal et sa thèse, dirigée par le musicologue et professeur à Sorbonne Université Philippe Cathé, aura pour sujet La relation au piano de Gabriel Pierné (1863-1937). Antoine Laporte se concentre sur l’œuvre pour piano et musique de chambre du compositeur, chef d’orchestre, pianiste et organiste français Gabriel Pierné (1863-1937).

Directeur artistique de la fameuse Association artistique des Concerts Colonne, Pierné fut un compositeur fécond et un ardent défenseur de la musique française contemporaine. Il a notamment été le créateur d’Ibéria de Debussy, de Tzigane et de la Deuxième suite de Daphnis et Chloé de Ravel et offert les premières auditions de l’Oiseau de feu de Stravinsky ou encore de la Symphonie classique de Prokofiev (création française).

Cependant, une maigre fortune critique lui a survécu et Antoine Laporte entend redonner de la visibilité à cette figure marquante du XXe siècle et à ce répertoire injustement oublié.

Pour ses recherches, Antoine Laporte s’appuie notamment sur les archives du Fonds Pierné, en mains privées et à la médiathèque de Metz, constituées des correspondances, agendas personnels et partitions autographes des œuvres du compositeur. A terme, l’entreprise de réédition de l’œuvre, avec commentaires sur les sources et sur l’interprétation, s’accompagnera d’une étude sur l’interprétation musicale elle-même. En effet, le travail d’analyse, de relecture et de correction des partitions permettra de nourrir le jeu instrumental des œuvres de Pierné, dont un large pan fera prochainement l’objet d’un double-album par Antoine Laporte.

Dans le but de partager ce répertoire auprès du plus grand nombre mais également en vue d’inciter les jeunes musiciens à intégrer les œuvres de Gabriel Pierné dans leur répertoire, Antoine Laporte programmera une tournée de concerts ainsi que des conférences sur l’approche pianistique de cette écriture.

Compositeurs bretons : une plateforme numérique dédiée

Kanadenn : Plateforme numérique dédiée aux compositeurs bretons

Lieu : Plateforme Digitale
Date : A partir de 2021
Répertoire : Compositrices et compositeurs bretons

La musique bretonne ne se limite pas aux cornemuses ! De nombreux musiciens sont nés dans cette province, mais leurs oeuvres sont aujourd’hui tombées dans l’oubli. Le ténor Kaëlig Boché et l’Académie vocale de Bretagne ont voulu les remettre à l’honneur, en créant une plateforme numérique dédiée aux compositrices et compositeurs bretons : Kannaden. Le répertoire vocal y est particulièrement à l’honneur, avec des mélodies de Rita Strohl, Guy Ropartz, Louis Aubert, etc.

Mise en ligne fin 2021, cette nouvelle plateforme est vouée à s’enrichir de nouveaux contenus au fil du temps.

Sonate de Rita Strohl – Hermine Horiot, violoncelle

Vidéo d'Hermine Horiot autour de la Sonate «Titus et Bérénice» pour violoncelle et piano de Rita Strohl (1865-1941). En compagnie de la pianiste Hélène Fouquart,…

Centre Nadia et Lili Boulanger

Suite au décès prématuré de sa soeur Lili, Nadia Boulanger crée une structure musicale en sa mémoire, d'abord aux Etats-Unis puis en France. Après le…

Ecoles d’Art Américaines de Fontainebleau

Les Ecoles d'Art américaines de Fontainebleau fêtent leur centenaire en 2021. Un concert anniversaire au CNSM de Paris, un festival au château de Fontainebleau, un…

CNSMDP : bourse doctorale « Recherche et Pratique »

Doctorat Musique – Recherche et Pratique (CNSMDP)

Lieu : Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris
Date : À partir de 2021
Soutien apporté : Bourse doctorale annuelle

Le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) propose un doctorat de musique « Recherche et Pratique », en partenariat avec l’Université Paris Sorbonne-Paris IV.

Ce  doctorat s’adresse à des musiciens voulant explorer un sujet de recherche musicologique directement lié à leur pratique instrumentale ou vocale. Le cursus dure 3 ans, après admission sur concours. Le doctorant bénéficie de l’encadrement d’un professeur du CNSMDP et d’un directeur de recherche de La Sorbonne. Pour prétendre au diplôme de doctorat, il doit rédiger et soutenir une thèse, et donner une prestation artistique en lien avec le sujet traité.

La Fondation Etrillard a souhaité soutenir les doctorants par l’attribution d’une bourse annuelle.

 

En 2021, la bourse a été décernée à Antoine Laporte pour sa thèse sur « La relation au piano de Gabriel Pierné (1863-1937) » portant sur l’œuvre pour piano et musique de chambre du compositeur, dans la volonté de redonner de la visibilité à cette figure marquante du XXe siècle et à ce répertoire injustement oublié.

Royaumont

Le programme « Chanter l’Ars Nova » vise à redonner un nouveau rayonnement aux musiques médiévales, à travers la coopération de plusieurs partenaires européens.

Sonate de Rita Strohl – Hermine Horiot, violoncelle

Vidéo autour de la Sonate pour violoncelle et piano de Rita Strohl (1898)

Artistes : Hermine Horiot (violoncelle) et Hélène Fouquart (piano)
Date : 2021

La violoncelliste Hermine Horiot aime explorer les répertoires méconnus. En 2015, elle enregistre Romance oubliée »aux côtés du pianiste Ferenc Vizi, disque mêlant grands classiques du répertoire (Sonate de Chopin) à des transcriptions, et des oeuvres plus confidentielles (Sonatine de Dvorak, Romances de Schumann, Liszt..)

En 2018, paraît Boréales, album solo dédié aux compositeurs scandinaves et baltes tels que Sibelius, Lidholm, Vasks, Pärt…

Suite à sa rencontre avec la pianiste Hélène Fouquart, elle s’est ensuite plongée dans la Grande Sonate dramatique « Titus et Bérénice », oeuvre monumentale de la compositrice bretonne Rita Strohl (1865-1941).

Une captation est née de cette rencontre artistique et amicale : sous les micros de l’ingénieur du son Cécile Lenoir, les deux musiciennes explorent les quatre mouvements de cette Sonate et l’associent à Solitude de la même Rita Strohl, brève mélodie pour violoncelle et piano et véritable joyau méconnu.

 

Quelques mots d’Hermine Horiot & Hélène Fouquart à l’issue de ce projet : 

« Cette captation des oeuvres de Rita Strohl restera pour nous une grande aventure musicale mais aussi humaine. Enregistrer cette musique aussi puissante qu’injustement méconnue, qui fût à l’origine de notre amitié, restera parmi nos plus beaux moments  vécus grâce à la Musique. Cet instant suspendu, hors du temps et de la férocité du monde, n’aurait pas existé sans le soutien de la Fondation Etrillard. 

Nous sommes pleinement conscientes et reconnaissantes de la chance qui nous a été offerte de mener à bien cette envie, née lors du premier confinement, en découvrant l’appel à projets de la Fondation, et réalisée après tant de mois d’incertitudes. 

C’est ce projet qui nous a permis, tout au long de ces longs mois, de ne pas céder au marasme et de nous retrouver en Juillet 2021 prêtes à vivre pleinement ce moment. 

Nous avons aussi découvert le travail d »un autre lauréat de la Fondation, Kaëlig Boché, et sa superbe plateforme Kanadenn.com dédiée aux musiques bretonnes. Nous sommes ravies et honorées de pouvoir associer notre travail au sien! »

Hélène Fouquart & Hermine Horiot

Centre Nadia et Lili Boulanger

Suite au décès prématuré de sa soeur Lili, Nadia Boulanger crée une structure musicale en sa mémoire, d'abord aux Etats-Unis puis en France. Après le…

Ecoles d’Art Américaines de Fontainebleau

Les Ecoles d'Art américaines de Fontainebleau fêtent leur centenaire en 2021. Un concert anniversaire au CNSM de Paris, un festival au château de Fontainebleau, un…

Centre Nadia et Lili Boulanger

Centre Nadia et Lili Boulanger

Concours de chant-piano Nadia et Lili Boulanger

Lieu : Conservatoire national supérieur d’Art dramatique (Paris)
Date : 2021
Répertoire : Mélodies et lieder XIXe et XXe siècles

Suite au décès prématuré de sa soeur Lili, Nadia Boulanger crée une structure musicale en sa mémoire, d’abord aux Etats-Unis puis en France. Après le décès de « Mademoiselle » en 1979, la fondation associe également le nom de Nadia et se donne pour mission de valoriser le patrimoine musical laissé par les deux soeurs.

Toutes les deux ayant assisté à l’essor du genre de la mélodie, dans lequel s’illustre notamment Lili, il était logique de créer un concours de duo chant-piano. C’est chose faite en 2001. Le concours a désormais lieu tous les deux ans, et constitue un événement important de l’art lyrique international.

Ecoles d’Art Américaines de Fontainebleau

Les Ecoles d'Art américaines de Fontainebleau fêtent leur centenaire en 2021. Un concert anniversaire au CNSM de Paris, un festival au château de Fontainebleau, un…

Association en Choeur

Association En Choeur : De la musique classique en milieu carcéral

Lieu : Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis
Date : 2022 – 2025

 

La richesse de cette rencontre se manifeste par un projet commun : un concert, où l’extérieur joue et l’intérieur chante – les personnes détenues chantent, et les instrumentistes les accompagnent. À cette occasion symbolique, la musique rentre en détention et le chant en sort, pour un moment.

 

Pratique du chant et découverte des instruments sont proposés tout au long de l’année

Des instrumentistes de musique classique organisent des répétitions hebdomadaires pour les personnes en milieu carcéral. Ces séances sont l’occasion de découvrir différents instruments de musique qui seront utilisés en fin d’année lors du concert.

A la fin du cycle proposé, un concert mêle les personnes détenues ayant participé au projet et les intervenants extérieurs. Le concert se joue en prison, en restant accessible au maximum de personnes possibles (personnels, intervenants, invités).

 

Valorisation de l’individu, perception positive des règles, les apports pédagogiques sont multiples

Les échanges se révèlent plus profonds que dans le cadre d’un simple concert en détention. La rencontre entre les instrumentistes venus présenter leur instrument et les détenus s’inscrit dans la durée d’une année, puisque les interventions sont hebdomadaires et que les musiciens reviennent ensuite pour participer au concert.

Le chant est une alternative au bruit de la prison : cette activité artistique permet l’expression personnelle, dans un cadre nécessitant le respect et l’attention à l’autre.

Le projet porte sur une musique ambitieuse, celle dite « classique ». Réputée élitiste, elle est ici accessible à tous. Elle permet de valoriser les personnes détenues, en leur ouvrant l’esprit à un pan de la culture que certaines ne connaissent pas. Elle rappelle aussi que la liberté peut naître du respect de certaines règles.

Ensemble Correspondances

« Histoires sacrées » de l’Ensemble Correspondances, dir. Sébastien Daucé

 

Date : 2018
Support : CD
Répertoire : Baroque

 

Les Histoires sacrées de Marc-Antoine Charpentier opèrent une synthèse entre les styles italiens et français. Une démarche caractéristique du compositeur, qui fait toute son originalité dans le paysage baroque du XVIIème siècle.

L’Ensemble Correspondances, sous la direction de son chef Sébastien Daucé, a souhaité enregistré ses chefs-d’œuvre méconnus du grand public.

Ecoles d’Art Américaines de Fontainebleau

Centenaire des Ecoles d’art américaines de Fontainebleau

Lieux : Château de Fontainebleau, CNSMDP, et Bibliothèque Nationale de France
Date : 2021

Depuis 1921, les Ecoles d’Art Américaines (EAAF) investissent chaque été le Château de Fontainebleau. Des étudiants, issus du monde entier, y bénéficient d’un enseignement d’excellence en musique et architecture. Les compositeurs Elliott Carter et Astor Piazzolla y ont reçu les conseils de Nadia Boulanger. Arthur Rubinstein ou Mstislav Rostropovitch y ont enseigné.

Les Ecoles d’Art Américaines de Fontainebleau fêtent en 2021 leur centenaire. Un concert anniversaire au CNSM de Paris, un festival au château de Fontainebleau, un livre, et un colloque, rythment les célébrations tout au long de l’année.

Articles en lien

Autres Projets Baroques, Classique, XIXème, XXème

Ensemble Correspondances

L'enregistrement du CD " Histoires Sacrées" de l'Ensemble Correspondances, consacré aux oeuvres de Marc-Antoine Charpentier

Royaumont

« Chanter l’Ars Nova » de la Fondation Royaumont

Lieu : Abbaye de Royaumont
Date : À partir de 2019
Répertoire : Médiéval

Le programme « Chanter l’Ars Nova » de la Fondation Royaumont vise, à travers la coopération de plusieurs partenaires européens, à redonner un nouveau rayonnement aux musiques médiévales. La formation de chanteurs et musiciens est un axe essentiel du projet, car elle conditionne les interprétations de demain. Ces ateliers s’appuient sur l’étude des sources menées par les spécialistes du répertoire médiéval. Des concerts permettent aussi de partager ce travail avec le public.

Musique médiévale à Royaumont : Le Roman de Fauvel
La Fondation Royaumont a invité Benjamin Bagby pour animer un atelier sur le Roman de Fauvel. De jeunes chanteurs et instrumentistes ont pu ainsi s'initier…
Vidéo « Autour de l’Ars Nova »
« Autour de l’ars nova, un nouveau rayonnement pour la musique médiévale »
Concert de Royaumont retransmis sur France Musique
L'Abbaye de Royaumont proposait un concert consacré à Guillaume de Machaut le 10 octobre 2020, enregistré par France Musique. L'Ensemble Le Miroir de musique, dirigé…