loader image

Fondation Etrillard x Ecole du Louvre – Bourse de recherche doctorale « Arts du passé/Arts du Présent »

Bourse de recherche de l’Ecole du Louvre

Lieu : Ecole du Louvre
Date : 2021-2022

La Fondation Etrillard soutient l’Ecole du Louvre avec la création d’une Bourse de recherche doctorale consacrée aux liens entre l’art du passé et les arts du présent.

Cette perspective de recherche permet, depuis une cinquantaine d’années, d’explorer des questions essentielles et d’éclairer sous un jour nouveau la signification d’une multitude d’œuvres. Qu’il s’agisse des études de « réception », des travaux sur les « redécouvertes », dans le sillage des ouvrages de Francis Haskell, ou encore des interrogations plus récentes sur « l’appropriation », les relations entre l’art du passé et celui du présent, ou les études sur la manière dont le contemporain se saisit du passé, ont permis à la discipline de se renouveler. Ces perspectives sont indissociables du mouvement qui, dans les musées, associent des figures de l’art du XXe ou du XXIe siècle au passé.

L’objectif de la collaboration entre l’École du Louvre et la Fondation Etrillard est de favoriser une recherche avec pour objectif l’exploration d’une transversalité chronologique, voire géographique et thématique, selon le sujet et le doctorant sélectionnés, par :

-l’attribution d’une bourse financée grâce à au mécénat de la Fondation  via le Fonds de Dotation de l’École du Louvre ;

-la valorisation de cette recherche par l’École du Louvre : cours d’été (public cible : auditeurs libres) par le doctorant, intervention en séminaire auprès des étudiants (méthodologie de la recherche), article scientifique dans les Carnets de l’École du Louvre.

En 2021, la bourse a été décernée à Clara Lespassailles pour sa thèse sur « Les primitivismes chez les élèves d’Ingres, entre 1830 et 1870 », portant sur l’évolution du goût en Europe et les questions de la réception et de l’appropriation esthétique de courants de peinture anciens par les élèves d’Ingres.